Sur le bitume anthracite en partie anhydre, trottinette à toute vitesse lancée, lourde comme trois pommes et demie, je zigzag avec l’allure d’un mammouth entre les flaques d’eau éparses. L’élégance d’ une fusée et l’aigreur d’un citron yuzu en supplément. Dans leurs reflets, je crois y apercevoir mes inconduites et les visages de mes échecs. Qu’importe. Déterminée mais l’esprit vide, queue de cheval au vent, presque insaisissable je poursuis mon chemin à toute allure. Une fine pluie vient arroser mes tâches de rousseur.
Autours de moi défile la pellicule des boutiques qui regorgent de coeur sous toutes les coutures possibles et inimaginables: amulettes de chocolat rouge brique, bouquets de roses arrogantes à l’effigie de la circonstance, irrésistibles Monchhichi chez Colette, champagne au packaging valentiné, macarons pastel clignotant, affiches de navets ambulants plaqués sur les murs de Franklin Roosevelt (Fifty shades of S. -J’aurais une vague ressemblance avec la niaise actrice, merci maman pour cette remarque- ;)

Que cela soit dans le métro ou dans la rue, impossible d’y réchapper. Ce rococo ambiant me fait soupirer, m’agace, et me ramène à ma réalité. Cette année, je suis une Sans Valentine pour la first time de ma life. 
Je n’ai pas de « mec » à qui donner une putain de carte ou une mug à la con de chez Fleux… Drama fouine.
Mes fleurs ont fanées, mes Tamagochischéris cannés.
Dylan, Michael Douglas, et Fox Mulder autrefois fantasmes omniprésents s’incrustant dans mes songes d’après-midi au bureau ont revêtit le costume de fantômes et ont foutu le camp au placard. Direction les Catacombes d’Alba.

 

Alors est-ce une raison pour autant de se laisser abattre et de ne pas en rire? Certainement pas !
Pour l’occasion, voici pour les « Sanzelles » ou les avec « Valentines » une petite playlist spéciale qui je l’espère ramènera à vos pommettes le sourire qu’elles méritent.
Bas les masques, bas les reins, no sanglot et surtout haut les mains peau de lapin ! (çà rimait mieux que « peau de vache »). Puis c’est surtout plus sympa. Bon c’est pas tout les filles mais je dois vous laisser j’ai rendez vous à la salle de sport que je compte épousée.  Puis j’ai décidé en même temps d’aller m’attaquer à mon pot de Nutella flambant neuf à défaut de ne pas avoir de Noisette à me mettre sous la dent. Pour l’instant.

EnJoy the good sound, 

 

With L o v e et amoureusement votre,

Alba*

 

 



 

Retour à l'accueil